selective focus photography of turned-on gold iPhone 6s

Credits image : Benjamin Sow / Unsplash

Réseaux sociaux
0

‘Un nouvel ami à l’horAIzon pour Instagram’

« On ne peut jamais avoir trop d’amis, n’est-ce pas ? Voilà ce qu’Instagram semble nous insinuer en travaillant activement à la création d’une fonctionnalité d' »amis IA » personnalisables à l’envi. Elle a en effet été récemment repérée par le chercheur d’applications Alessandro Paluzzi. Vous pouvez houspiller, sonder ou servir de punching-ball verbal à cet ami IA pour « répondre à vos questions, discuter de vos défis, lancer des idées et bien plus encore », selon les captures d’écran de la fonction. »

Et comme dans le célèbre jeu « Les Sims », vous pouvez choisir le genre, l’âge, la personnalité et l’ethnie votre nouvel ami virtuel. Votre BFF (Best Friend Forever) IA peut ainsi être réservé, enthousiaste, créatif, spirituel, pragmatique ou bien « empoweré ». De quoi égayer vos journées, n’est-ce pas ?

Et si vous voulez aller plus loin dans la personnalisation, Instagram vous laisse sélectionner les centres d’intérêt de votre ami IA. Vous êtes passionné par la musique, la nature, le DIY, les animaux ou encore l’éducation ? Votre ami IA peut vous rejoindre et adapter sa personnalité et ses discussions en accord avec vos préférences. Un Allô quoi, l’ami « par-Fée » !

Cherchez notre nouvel ami grâce à ce presque créé par vous-même chez Instagram.

Après avoir finalisé les paramètres, choisissez un nom et un avatar pour votre nouveau pote IA, et vous voilà prêt à tapoter sur votre clavier pour engager la conversation. Instagram, quant à lui, est resté bouche cousue sur le sujet. Est-ce vraiment étonnant ? Peut-être que l’amitié virtuelle, après tout, reste une affaire de confidentialité.

Il convient de rappeler que les amis IA sont loin d’être sans risques. L’anthropomorphisation de l’IA a ses limites et peut tromper les utilisateurs en leur faisant croire qu’ils interagissent avec une vraie personne. C’est pourquoi, selon Julia Stoyanovich, directrice du Centre pour l’IA responsable de l’Université de New York, « il est fondamental, pour protéger les utilisateurs, de rappeler à ces derniers qu’ils interagissent avec une IA et non avec un humain ». Votre nouvel ami d’Instagram, aussi sympathique soit-il, n’est en fin de compte qu’une belle coquille vide.

Enfin, notons que d’autres plateformes sociales ont déjà lancé des chatbots IA avec des résultats mitigés. Qui ne se souvient pas de l’incident impliquant le chatbot « Mon IA » de Snapchat ? L’IA a été retrouvée en train de discuter avec des mineurs sur des sujets tels que la dissimulation de l’odeur de la marijuana et les préliminaires. On espère donc qu’Instagram aura appris de ces erreurs et mettra en place les mesures de protection appropriées pour empêcher toute confusion entre réalité et simulation.

En somme, cette nouvelle fonctionnalité d’Instagram promet d’ouvrir de nouvelles perspectives pour les utilisateurs assoiffés de sociabilité, pour le meilleur… et pour le pire. Il semble que la frontière entre le virtuel et le réel soit de plus en plus poreuse. Attention à ne pas se laisser emporter par le courant. Comme le dit si bien le proverbe : « Mieux vaut être seul que mal accompagné », surtout si votre seul compagnon est un être virtuel inanimé. Et souvenez-vous, l’amitié, même virtuelle, se mérite !

Source : Techcrunch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.