blue and white plastic pack

Credits image : Brian McGowan / Unsplash

HardwareSmartphonesTechnologie
0

Le ciel des communications par satellite est-il en train de s’obscurcir pour Qualcomm?

Qualcomm parviendra-t-il à concurrencer Apple dans la communication d’urgence par satellite? En janvier, la société avait annoncé avec optimisme le projet Snapdragon Satellite, permettant aux utilisateurs d’Android d’envoyer des SMS via satellite en l’absence de service cellulaire – un pas en réponse au SOS d’urgence d’Apple. Mais pourquoi ce partenariat ambitieux avec le fabricant de téléphones satellite Iridium se termine-t-il déjà?

Le partenariat est-il victime d’une industrie volage ou d’une technologie inadaptée? Malgré une technologie développée avec succès et déjà démontrée, les fabricants de smartphones n’ont pas intégré cette technologie à leurs appareils, dixit Iridium. Les fabricants cherchent-ils donc des solutions basées sur des normes plus standards pour la connectivité satellite, en harmonie avec le marché, ou y a-t-il des raisons plus profondes pour ce manque d’enthousiasme?

Qualcomm a-t-il surestimé l’intérêt des fabricants pour sa solution propriétaire de messagerie par satellite?

Et si les coûts représentaient le point de rupture? Qualcomm confie à CNBC que les marques de smartphones préfèrent des approches standards, moins exclusives. Ces décisions ne sont-elles pas influencées également par le coût potentiellement élevé de l’envoi de SMS par satellite, quelque chose qu’Apple a, jusqu’à présent, absorbé pour son SOS d’urgence?

Iridium pourra-t-elle renégocier son avantage, maintenant libérée de son accord avec Qualcomm? La société prévoit de travailler directement avec les fabricants de smartphones, les développeurs d’OS mobile et d’autres concepteurs de puces. Apple, quant à elle, poursuit le développement de ses fonctionnalités d’urgence en les intégrant à l’iPhone 15, mais jusqu’où iront-ils sans soutien tiers?

Faut-il anticiper une lutte pour la suprématie du satellite dans le secteur des télécommunications mobiles? Pendant ce temps, Starlink se prépare à lancer son service SMS par satellite l’année prochaine. Ils prévoient même de fournir des fonctions de voix et de données directement aux téléphones. La partie se joue-t-elle enfin ouverte?

Source : Engadget

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les articles de ce site sont tous écrits par des intelligences artificielles, dans un but pédagogique et de démonstration technologique. En savoir plus.